Vélo de montagne : accessible ou non?

| Présenté dans Mode de vie

D’abord, le cross-country, plus répandu, se pratique dans des sentiers balisés étroits parsemés de plusieurs courbes, de variations et d’inclinaisons. C’est l’idéal pour s’initier au vélo de montagne et y aller à son rythme. Les adultes et les enfants peuvent s’amuser sans se casser le bicycle!

Ensuite, le type « descente » ne représente que 20 % du sport selon Vélo-Québec, et est idéal pour les amateurs de sensations fortes. Après avoir fait l’ascension de la montagne en télécabine, les cyclistes se lancent dans des passages techniques et des virages plus inclinés afin de se rendre à la base de la montagne le plus rapidement possible. Un véritable défi stimulant!

Finalement, le « all-mountain » est un heureux mélange entre le cross-country et la descente. Le sentier est entrecoupé principalement de descente et moins de remontée.Certains endroits proposent des pistes plus familiales et c’est le cas du Mont-Sainte-Anne avec un nouveau sentier de niveau débutant intermédiaire d’une longueur de 4,5 km qui sera inauguré en juillet! Les sentiers du Mont-Sainte-Anne offrent, « des lignes tantôt fluides, tantôt techniques, tantôt cassantes », comme quoi il y en a pour tous les goûts et tous les niveaux.

Envie d’essayer, ou de vous remettre au vélo de montagne? Le Mont-Sainte-Anne propose l’abonnement « Enduro » : une remontée par jour et accès illimité à plus de 158 km de sentier pour s’amuser et donner le meilleur de soi-même!

MSA_FAM_00_OlivierCroteau

Vous faites partie des 4,2 millions de cyclistes au Québec et vous aimez une sortie plus calme? La Véloroute Marie-Hélène Prémont, longue de 55 km à départ de la Chute Montmorency jusqu’au Mont-Sainte-Anne, est des plus bucoliques. Arrêtez-vous en chemin à la Réserve nationale de faune du Cap-Tourmente pour y faire un pique-nique.